•  

    Sur BFM-TV, il est interdit de parler des familles de victimes qui ne se sentent par concernées par les hommages Made in Paris...

    la vidéo ici, 1 mn, ou plus bas :
     
     
    Sonia Monard

    NON NON NON .... apparemment sur bfm interdit de parler des familles de victimes qui ne se sentent par concernées par les hommages made in paris actuelles.. POURQUOI ne se sentent elles pas concernées? Bah on ne le saura pas.. regardez ici la technique du problème technique !!!!
    Abusé, mais vous voyez pas les manipulations?

     

    Les commentaires : 
     
    Whoua c est violent !!!!
    - On n'y arrivera jamais comme ça
    - elle va se faire remonter les bretelles la journaliste.
    - Dingue ...
    - y en a une qui va se faire virer !!! hahaha
    - Ah! la censure en direct émoticône smile  surtout "on vous arrête...pb technique"
    - C'est incroyable..le son est hyper net et l'autres conne" on vous entend très très mal
    - Ce qui est dangereux dans cette censure est qu'il nous montre que la télé surtout BFM pense pour nous.
    - voila bfm tv d enfants putain qui vous manipule des preuve vous en voulez il y en aura beausoup
    - Énorme le contrôle de l'information !!!! Xptdr peuple du monde réveil toi !
    - ho la vache !
    - La coupe est pleine !!!
    - Tout ça va très très mal finir
    - Des moutons ! Je pense vraiment, vraiment! qu'ils pensent que nous sommes tous des moutons !
    - Des moutons ! Je pense vraiment, vraiment! qu'ils pensent que nous sommes tous des moutons !
    - l y a ses terroriste au pouvoir est vous en avais la preuve
    - l y a ses terroriste au pouvoir est vous en avais la preuve
    - Tous les Medias Main Stream sont désormais à la solde des Pouvoirs
    - vous avez dit liberté d'expression ! même en direct , la presse se fait elle même censurer ! bravo
    - Charlie pour le Gouvernement Valls, c'est la liberté d'expression. A condition qu'elle soit à sens unique, "vérité" officielle !
     
     
    Autres exemples de manipulation des meRdias,
     
    Envoyé Spécial sur Fance2 a consacré 9 mn au site Panamza. Résultat: Un condensé de mensonges, non-dits, approxismations
     

    Cordon de sécurité près d"un commissariat du 18e arrondissement à Paris. Un homme qui tentait de pénétrer avec un couteau dans un commissariat de la Goutte-d"Or a été abattu par les policiers. / REUTERS/Charles Platiau

     

    Tout ça pour un homme avec un couteau ?
    Et déjà mort, en plus !
    Quel courage dans la police !

    L’article montre trois versions successives de l’événement livrées par Reuters afin de bien montrer comment s’élabore la propagande d’État. Bien sûr, comme le dit l’adage : « La vérité est dans l’instant ». La première version est donc la bonne (..)

     

    Spectacle de Terrorisme - 7 janvier 2015 - Étude par l’exemple du processus d’élaboration de la propagande (vidéos BFM prouvant le mensonge d’État)

    Un an après l’attentat de Charlie Hebdo: La police abat un jeune SDF dans un quartier populaire de Paris

     

     
     
    Photos truquées, ou prises dans d'autres lieux à d'autres dates, c'est l'éternelle…
     
    reseauinternational.net|De Réseau International
     
    Syrian Republic a ajouté une nouvelle vidéo. 

    BEIRUT: The family of a south Lebanon girl depicted in a photo that went viral alleging to show a starving child from a besieged Syrian border town [Madaya] has...

    Afficher la suite
     
     
    JPEG - 45 ko
    La guerre médiatique se poursuit en Syrie. Ici, un groupe d’une quarantaine de membres de l’Armée de l’islam (Jaysh al-Islam) accusent le président démocratiquement élu el-Assad et la Résistance libanaise d’affamer 40 000 Syriens à Madaya.
     
     

    Madaya : une nouvelle manipulation médiatique

     

    Désinformation: l’égérie syrienne de « la famine » de Madaya est libanaise:

    A lire ou à voir :

    Comment on falsifie les déclarations de Poutine

    Des forces politiques françaises étaient-elles complices de l’attentat contre Charlie Hebdo ?

    http://www.mondialisation.ca/des-forces-politiques-francaises-etaient-elles-complices-de-lattentat-contre-charlie-hebdo/5500252

     

    "Nous sommes tous manipulés" selon un ancien officier de la DGSE

     

    Attentats de Paris: les grands délires des « révélations »

    Qui a organisé les attentats de janvier et novembre 2015 à Paris ?

     

    L'image que les meRdias ne montrent

    pas. La prestation théâtrale des

    Hollande-Valls suivie par une

    assistance clairsemée

    Permalien de l'image intégrée
     
    Suite à la diffusion le jeudi 07 janvier 2016 du numéro de Envoyé Spécial sur France 2, Thierry Meyssan exerce son droit de réponse et dresse le bilan du journalisme français.
     
     
     
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
     
    Et comme j'ai sous les yeux les vérités de l'ancien député belge Laurent Louis, les voici :
     
     

    1 commentaire
  • Information à vérifier.

    Qui en dirait long sur l'état de la France-barbouze...

    Fausse immatriculation russe,

    armements POUR les terroristes de Boko Haram,

    noir dessein: Partition Nigéria-Cameroun,

    et NOTRE Armée enrôlée pour des opérations ignobles...

    J'ai honte de cette France ! eva R-sistons

     

    LA VRAIE RAISON DE L’ESCALE DE FRANCOIS HOLLANDE A L’AEROPORT INTERNATIONAL DE MOSCOU

    http://www.alterinfo.net/LA-VRAIE-RAISON-DE-L-ESCALE-DE-FRANCOIS-HOLLANDE-A-L-AEROPORT-INTERNATIONAL-DE-MOSCOU_a108657.html



    Mercredi 10 Décembre 2014



    LA VRAIE RAISON DE L’ESCALE DE FRANCOIS HOLLANDE A L’AEROPORT INTERNATIONAL DE MOSCOU

    # PCN-SPO/ LA VRAIE RAISON DE L’ESCALE DE FRANCOIS HOLLANDE A L’AEROPORT INTERNATIONAL DE MOSCOU
     
    Revue de Presse : Quand l’Armée française fait le sale boulot de la CIA et arme les djihadistes de Boko Haram …
     
    PCN-SPO avec Groupe Europäischer Widerstand sur Facebook/
    2O14 12 09/
    http://www.scoop.it/t/pcn-spo
    https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office
     
    Selon plusieurs sources concordantes, diffusées sur les Réseaux sociaux, la véritable raison de l’escale de François Hollande à l’Aéroport International de Moscou du samedi 6 décembre 2014 serait l’arrestation à l’Aéroport International de Kano (Nigeria), dans la nuit du vendredi 5 ou samedi 6 décembre , de plusieurs militaires français de l’opération Barkhane.
     
    Ces militaires français dont la base logistique est située à Ndjamena au Tchad, sont en réalité l’équipage d’un avion-cargo AVEC UNE FAUSSE IMMATRICULATION RUSSE, transportant une quantité importante d’armes et de munitions. Cet appareil qui avait pour destination finale Ndjamena (QG de l’Opération Barkhane) a été contraint pour des raisons techniques à atterrir à l’Aéroport International d’Aminu à Kano dans le nord du Nigeria. Dès son atterrissage, les autorités Nigérianes ont découvert un important arsenal à bord de l’avion sans qu’il n’existe de documents justificatifs.
     
    L’AMBASSADE DE LA FÉDÉRATION DE RUSSIE AU NIGERIA A IMMÉDIATEMENT DÉCLARÉ FAUSSE L’IMMATRICULATION DE L’AVION-CARGO EN PRÉCISANT QUE LE GOUVERNEMENT RUSSE N’ÉTAIT PAS CONCERNÉ PAR CETTE AFFAIRE DE CARGAISON D’ARMES TROUVÉE DANS L’APPAREIL.
     
    Il est de notoriété publique que les autorités Nigérianes accusent depuis plusieurs semaines le Tchad – d’où sont redéployées les forces française dans le cadre de l’opération Barkhane - de servir de base arrière aux éléments de Boko-Haram qui mènent des attaques meurtrières contre plusieurs localités du Nord Est du Nigeria.
     
    LA PRESSE NIGÉRIANE, TOUT COMME CELLE DU CAMEROUN, ACCUSE DE PLUS EN PLUS LA FRANCE ET LES USA DE SE CACHER DERRIÈRE BOKO-HARAM POUR ACCOMPLIR UN NOIR DESSEIN : CELUI DE LA PARTITION DU NIGÉRIA ET DU CAMEROUN
     
    Tout indique donc que l’escale Moscovite de François Hollande visait à « régler de manière diplomatique » les conséquences d’une OPÉRATION « BARBOUZE » ayant foiré. L’opération a foiré, car c’est le pilote du « faux avion russe » lui-même qui a demandé l’autorisation aux autorités aéroportuaires Nigérianes d’atterrir, à cause de problèmes mécaniques.
     
    La rencontre de toute urgence de Vladimir Poutine avec François Hollande, et à la demande du dernier cité, pour parler de l’Ukraine dans l’enceinte de l’Aéroport International de Moscou est tout à fait ridicule. C’est parce que la France s’est fait prendre la « main dans le sac » (probablement à la demande de Washington) que François Hollande s’est senti obligé de rencontrer le Président Poutine. Il faudra suivre avec attention, la manière dont Moscou et Abuja vont réagir face à cette attaque contre leur nouvelle alliance militaire. A l’heure actuelle, l’équipage Français est toujours détenu à l’Aéroport International de Kano.
     
    PCN-SPO
    ________________________
    http://www.scoop.it/t/pcn-spo
    https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

     


    votre commentaire
  • medias-censure.jpg

    DRÔME Bourg-lès-Valence:

    frappée et menacée d’un poignard par un inconnu

     

    En larmes, un Bourcain d’une trentaine d’années peine à trouver ses mots ce samedi après-midi. « Je suis sous le choc. Désemparé. Ma femme et mes enfants sont traumatisés. Je n’arrive pas à comprendre ».


    Samedi matin, vers 11 heures, « alors que je suis au travail, je reçois un appel de mon épouse ». Blessée et totalement bouleversée, elle va lui raconter sa violente agression. « Tout s’est passé très vite témoigne le Bourcain. Ma femme, vers 10h30, a entendu gratter à la porte. En ouvrant, elle a surpris un homme en train de taguer la porte d’entrée de mon appartement ».


    « Si tu bouges ou si tu cries, je te coupe les veines »


    Au feutre rouge des injures racistes et deux mots inscrits en lettres capitales : “Israël Vainqueur” entourent un cercueil.


    Le trentenaire poursuit : « L’homme, un inconnu, a également dû être surpris. Il a alors aussitôt porté un coup de poing au visage de ma femme qui a lourdement chuté au sol.

     

    Il a sorti un poignard avant de la menacer : “si tu bouges ou si tu cries, je te coupe les veines”. Avant de lui scarifier l’avant-bras. Pour ma femme, l’agresseur doit être âgé d’une vingtaine d’années ».


    Pour le Bourcain : « Nous étions ciblés. Nous sommes la seule famille d’origine maghrébine à vivre dans cette résidence à Bourg-lès-Valence ».

    Une enquête de police en cours


    Toujours sous le choc, il s’interroge : « Pourquoi une telle agression ? Pourquoi nous ? Je vis depuis cinq années sur la commune. Je n’ai jamais eu de problème, avec personne ».


    Hier après-midi, le parquet de Valence a confirmé les faits et en précisant que différentes investigations et vérifications étaient en cours, menées par les policiers valentinois.

     

    Par Thomas ZIMMERMANN | Publié le 27/07/2014 à 06:08

     

    http://www.ledauphine.com/faits-divers/2014/07/26/frappee-et-menacee-d-un-poignard-par-un-inconnu


    votre commentaire
  • Ce que les médias ne vous diront pas au sujet du vol MH17 de la Malaysian Airlines

               
    What-the-media-won’t-report-about-Malaysia-Airlines-Flight-MH17

    Quelques jours après l’accident tragique d’un vol de la Malaysian Airlines sur l’est de l’Ukraine, les politiciens et les médias occidentaux se sont réunis pour diffuser une propagande maximale autour de la catastrophe. Cela doit être la Russie; il doit s’agir de Poutine, ont-ils dit. Le président Obama a tenu une conférence de presse pour déclamer – avant même une enquête – que les rebelles pro-russes dans la région étaient les premiers responsables. Son ambassadeur à l’ONU, Samantha Power, a fait de même au Conseil de sécurité des Nations unies – juste un jour après l’accident !

    Alors que les médias occidentaux se précipitent pour répéter la propagande du gouvernement états-unien sur l’événement, il y a quelques éléments d’informations qu’ils ne signaleront pas.

    Ils ne vont pas rapporter que la crise en Ukraine a commencé à la fin de l’année dernière, lorsque des manifestants soutenus par l’UE et les États-Unis ont comploté pour renverser le président ukrainien élu, Viktor Ianoukovitch. Sans le soutien US au «changement de régime», il est peu probable que des centaines de personnes auraient été tués lors des troubles qui ont suivi. De même le crash de la Malaysian Airlines ne serait pas arrivé.

    Les médias ont déclaré que l’avion devait avoir été abattu par les forces russes ou séparatistes russes, parce que le missile qui aurait touché l’avion était de fabrication russe. Mais ils ne signalent pas que le gouvernement ukrainien utilise également les mêmes armes de fabrication russe.

    Ils ne vont pas annoncer non plus que le gouvernement post-coup d’Etat de Kiev a, selon les observateurs de l’OSCE, tué 250 personnes dans la région séparatiste de Lugansk depuis juin, dont 20 tués alors que les forces gouvernementales ont bombardé le centre-ville le lendemain de l’accident d’avion ! La plupart d’entre eux sont des civils et, ensemble, ils équivalent à peu près au nombre de personnes tuées dans l’accident d’avion. En revanche, la Russie n’a tué personne en Ukraine, et les séparatistes ont frappé essentiellement des cibles militaires et non civils.

    Ils ne vont pas dire que les États-Unis ont fortement soutenu le gouvernement ukrainien dans ces attaques contre les civils, qu’un porte-parole du département d’Etat considère comme “mesurées et modérées.”

    Ils ne vont pas signaler que ni la Russie ni les séparatistes dans l’est de l’Ukraine ont quelque chose à gagner, mais plutôt tout à perdre, en abattant un avion plein de civils.

    Ils ne signalent pas que le gouvernement ukrainien a tout à gagner en épinglant la Russie, et que le Premier ministre ukrainien a déjà exprimé sa satisfaction que la Russie soit mise en cause pour l’attaque.

    Ils ne rapportent pas que le missile, qui a apparemment abattu l’avion, était un système sophistiqué de missile sol-air qui exige une bonne formation que les séparatistes n’ont pas.

    Ils ne signalent pas que les séparatistes dans l’est de l’Ukraine ont infligé des pertes considérables au gouvernement ukrainien dans la semaine précédent la destruction de l’avion.

    Ils ne rapportent pas non plus comment cette action est similaire à la déclaration des États-Unis l’été dernier selon lequel le gouvernement Assad en Syrie a utilisé des gaz toxiques contre les civils à La Ghouta. Assad, était également en train de prendre le dessus dans sa lutte contre les rebelles soutenus par les États-Unis, et les USA ont a affirmé que l’attaque provenait des positions du gouvernement syrien. Ensuite, les déclarations des États-Unis nous ont conduits au bord d’une nouvelle guerre au Moyen-Orient. À la dernière minute, l’opposition du public a forcé Obama à faire marche arrière – et nous avons appris depuis que les allégations des États-Unis au sujet de l’attaque au gaz de la Ghouta étaient fausses.

    Bien sûr, il est tout à fait possible que l’administration Obama et les médias US aient raison cette fois, et la Russie ou les séparatistes dans l’est de l’Ukraine ait délibérément ou par inadvertance abattu cet avion. Le vrai problème est qu’il est très difficile d’obtenir des informations précises dans un contexte où tout le monde s’engage dans la propagande. A ce stade, il serait imprudent de dire que les Russes l’ont fait, le gouvernement ukrainien l’a fait, ou bien que les rebelles l’ont fait. Est-il si difficile de simplement exiger une véritable enquête ?

    Ron Paul

    ronpaulWhat the Mainstream Media won’t Report about Malaysia Airlines Flight MH17

    Article original : What the Media Won’t Report About Malaysian Airlines Flight MH17

    Traduction : Sam La Touch

     

    http://www.mondialisation.ca/ce-que-les-medias-ne-vous-diront-pas-au-sujet-du-vol-mh17-de-la-malaysian-airlines/5393482

     


    Ukraine et Mali deux crash d’avions et deux points communs

     

    « Tragédie mondiale » du vol MH17 : Ukraine, objectif centré

     


    Ukraine - Russie - 25 juillet 2014 - Crash du MH17, les 10 questions de Moscou à Kiev

     

    KIEV SAIT-IL ? Vol MH17 Malaysia Airlines: une nouvelle version accuse la junte de Kiev Lire la suite

     

    MH17 - sur l'état d'esprit occidental

    .

     

    Le Donbass est vendu à l’Occident. Les « laquais » de Kiev font le « nettoyage » du territoire

    21-07-2014

    Le 30 avril 2013, la reine des Pays-Bas, Beatrix (Beatrix Wilhelmina Armgard), abdiqua en faveur de son fils, après avoir régné sur le pays pendant 33 ans.
    Sur le trône est monté son fils âgé de 46 ans, le Prince d'Orange Willem-Alexander, héritier du capital dont les principaux actifs de la dynastie sont la compagnie « Phillips », « KLM » et « Royal Dutch Shell ».
    « Royal Dutch Shell » est une multinationale néerlando-britannique, englobant les entreprises énergétiques pétrochimiques, et mène ses activités dans plus de 90 pays à travers le monde. Le siège social de « Shell » se situé à La Haye (Pays-Bas).


    Le 24 janvier 2013, l'Ukraine a signé un accord de partage de production pour 50 ans avec la compagnie « Shell », qui va investir et produire le gaz de schiste dans le Sud-Est de l’Ukraine.
    L’accord avec « Shell » est confidentiel, ses termes ne peuvent être divulgués pendant 55 ans, cependant ce qui se fait de nuit, paraît au grand jour.
    .
    Les terrains contractuels de la production de gaz de schiste sont des territoires essentiellement des régions de Donetsk, Lougansk et Kharkov d’une surface de 7 886 km².
    Cette zone couvre complètement certaines villes : Slaviansk, Izume, Barvenkovo, une grosse partie de Kramatorsk, une partie de Druzhkovka et Balakley, ainsi que des dizaines et des centaines de plus petites collectivités.
    Voici la liste seulement des plus grandes d'entre elles : Gousarovka, Savintsy, Tchervonny Oskol, Krasny Liman, Seversk, Yasnogorka, Avdeevka, Krasnogorovka, Orlovka, Kamichevka, Novogrigorovka, Novonikolaevka, Toretskoye, Alexandrovka, Novoaleksandrovka, Otcheretino, Petrovskoye, Velikaya Kamychevakha, Tchervony Chakhteur, Petrovskoye.

    Conformément à l'article 37.2 (b) de l'accord, l'État s’engage à...
    « … Si les terrains relèvent d’une propriété privée et que les propriétaires n'ont pas accepté la signature de l'Accord sur les Terrains volontairement ou exigent de compléter de tels Accords par des conditions, qui selon un avis justifié de l’Opérateur sont inacceptables, de résilier… les droits de la propriété privée, usufruit, bail et d’autres droits des tiers en rapport avec ces terrains.
    Tous les terrains faisant l’objet d'une telle résiliation..., sont concédés à l’Opérateur « Shell » dans un délai raisonnable sur base des Accords sur les Terrains qui comprennentdes conditions raisonnables ».
    .
    Maintenant, traduisons cela du langage administratif en russe.
    .
    Si « Shell » déclare qu'en dessous d’un immeuble, d’une entreprise, d’un jardin ou d’un champ de blé peut se trouver le gaz de schiste, les habitants seronttenus de vendre leurs biens aux anglais au prix proposé par l’Opérateur. Si le prix proposéne leur convient pas, l'État est tenude saisir les biens d'autorité et de les mettre à disposition de« Shell ».
    L’Accord avec « Shell » de par ces articles 5.3.3, 5.6.3, 5.6.4, 7.1(l) prévoit la possibilité d'adjonction à la zone d’exploitation dugaz de schiste de toute parcelle qui leur plaît située de fait n'importe où en Ukraine. Et l'État est obligé de la céder pour sa destruction immédiatement et gratuitement.
    .
    Aujourd'hui Porochenko n’a pas de possibilité de reloger les habitants de Sud-Est de l'Ukraine dans d'autres régions. Les tentatives d’exterminer la population dans le Sud-Est au cours de la ATO n’ont abouti à rien, et les autorités actuelles n’ont pas non plus de ressources nécessaires.
    .
    Il ne reste qu’une chose : de convaincre le propriétaire de « Shell » le roi des Pays-Bas Willem-Alexander de se débrouiller tout seul avec la population dans le Sud-Est (les combattants de Novorussie).
    Le roi Willem-Alexander ne peut défendre les intérêts de la société « Shell » que par l’entrée des forces armées néerlandaises dans le Sud-Est de l'Ukraine. Le déploiement de troupes n'est possible que dans le cadre de l'OTAN sous le couvertdes forces de maintien de la paixet avec l'aval du Conseil de sécurité de l'ONU. Et pour déployer les forces de maintien de la paix de l'OTAN dans le Sud-Est de l'Ukraine, la Novorussie doit être reconnue comme une organisation terroriste internationale.
    C'est pourquoi, proprement dit, le 17 juillet a été abattule Boeing 777 malaisien, portant à bord au moins 143 passagers sujets des Pays-Bas.

    Et c’est pourquoi Porochenkoest tellement sûr que c’est la milice de Novorussie qui va être reconnue coupable de l'attaque terroriste. 
    Sergey Volodine
    Agence centrale d’information de Novorussie
    Novorus.info


    Source : novorus.info-news : Донбасс продан Западу. "Лакеи" Киева ведут "зачистку" территории

    Traduction : GalCha

     

     

     

     

    http://caledosphere.com/2014/02/22/ukraine-guerre-civile/

    2

     

     

    A voir absolument :

    Asselineau : Oui, c'est un complot contre l'Ukraine ! (vidéo à voir)

     

    En savoir plus sur l'Ukraine,

    le blog incontournable !

    Génocide en cours...

    Paralipomènes d'une journée ordinaire - Blogge

    Ukraine, Gaza, fortes résistances : Ce qu'on ne vous dit pas. + vidéos



    votre commentaire
  •  

    Réforme territoriale : vers un démantèlement de l'Etat-nation ?

    Michel Boutant, président (PS) du conseil général de la Charente et sénateur de la Charente à son sit-in pour protester contre la fusion du Poitou-Charentes avec le Centre, ce 15 juillet.

     

    FIGAROVOX/TRIBUNE - Pour Jean-Luc Laurent, le débat actuel sur le redécoupage des régions françaises cache des enjeux majeurs : le rôle de l'Etat et la question de l'égalité territoriale.

    Publicité

    Jean-Luc Laurent est député du Val-de-Marne et président du Mouvement Républicain et Citoyen.


    Depuis la mise en ligne d'un projet de carte sur le site internet de l'Elysée, le grand bingo des régions a commencé. Contrairement au Sénat, l'Assemblée Nationale devrait adopter cette semaine une nouvelle carte et un nouveau calendrier électoral. Quelle carte? Nul le sait encore après un nouveau (mais est-ce le dernier?) rebondissement lors de la réunion du groupe majoritaire mardi matin. Cette confusion n'est pas le fruit du hasard: le gouvernement a ouvert une boite de pandore en touchant à la carte et a aussitôt suscité 577 vocations de cartographe parmi les députés. Jouer à «marions-les» ou à «divorçons-les» est un exercice facile et un peu vain.

    Le gouvernement a ouvert une boîte de pandore en touchant à la carte et a aussitôt suscité 577 vocations de cartographe parmi les députés.

    La taille n'est pas l'enjeu.

    Personne n'est capable d'évaluer les économies attendues de par les fusions qui sont proposées. Il est par contre facile de prévoir les difficultés liées à des fusions pas toujours désirées et la nécessité de devoir conserver malgré tout une certaine proximité… On peut même prévoir que ces régions XL ne favoriseront pas l'impact du conseil régional. Elargissement et approfondissement marche rarement ensemble. La région dilatée Rhône-Alpes-Auvergne n'aura aucun poids face aux métropoles concentrées comme Lyon ou Grenoble. Ce n'est pas un hasard si la Bretagne, région la plus régionaliste, veut se tenir à l'écart du mouvement!

    Il est assez infantile de penser que la taille serait un enjeu au niveau européen. La carte est un faux débat, le véritable enjeu ce sont les pouvoirs et les compétences. La France n'est pas un état fédéral comme l'Allemagne, la France n'est pas non plus une République régionalisée comme l'Italie. Ces deux modes d'organisation sont profondément étrangers à notre histoire et aux principes républicains qui sont constitutifs de notre pays. Chaque nation a son histoire et des principes politiques différents, il faut les respecter. Depuis l'affirmation de la monarchie, la France s'identifie à à un Etat central puissant. La décentralisation opérée à partir de 1982 n'est pas et n'a jamais été une fédéralisation du pays.

    Une décentralisation jacobine: uniformité + unité = égalité

    La carte est un faux débat, le véritable enjeu ce sont les pouvoirs et les compétences.

    La décentralisation a respecté quelques solides principes. Le premier: il n'y a pas de pouvoir local. Divisées entre les trois collectivités (commune, département, région), sans toujours de cohérence, les compétences décentralisées sont partagées. Ce qu'on appelle aujourd'hui le mille-feuille n'est pas un accident mais une stratégie pour bloquer la constitution de pouvoirs locaux autonomes, pour empêcher les féodalités républicaines. La création des métropoles institutionnelles marque une rupture en aspirant l'ensemble des compétences locales sur un territoire et en soustrayant ces villes aux solidarités départementales. Ce risque de désagrégation territoriale est d'autant plus fort au moment où l'Etat se retire et où les préfets se muent malheureusement en animateurs territoriaux désargentés. L'uniformité n'a pas bonne presse alors que l'expérimentation et le particularisme sont à la mode. Là encore, on construit une organisation territoriale où risquent de se multiplier les statuts à la carte, et les organisations particulières qui rendent difficile l'action publique, qui complexifie au nom de la simplification…

    Région XL: une «landerisation» plus confuse que crédible

    Le pouvoir législatif n'a jamais été décentralisé et les collectivités locales disposent d'un pouvoir règlementaire limité et encadré. Ce pouvoir règlementaire limité est la garantie que la loi sur le territoire est la même pour tous. La dévolution du pouvoir législatif est une revendication ancienne et minoritaire à laquelle le gouvernement doit résister en ayant une vision claire du rôle de l'Etat et de son organisation territoriale. Commencer par le tripatouillage de la carte n'est guère rassurant de ce point de vue. Avec ses régions dilatées, centrées sur une improbable compétence économique largement partagée avec les métropoles, un pouvoir règlementaire totémique…le gouvernement conduit une «landerisation» molle, beaucoup plus confuse que crédible. C'est-à-dire avec les risques et sans les avantages attendus par ses promoteurs.

    Trente ans après les grandes lois de décentralisation, il est nécessaire de mettre l'ordre dans la décentralisation. Mais ce n'est pas ni en jouant avec la carte ni en faisant de grosses régions ni en supprimant les départements qu'on y parviendra. La priorité devrait être de mettre de l'ordre dans les politiques locales pour les rendre plus efficaces, plus spécialisées mais aussi plus compréhensibles pour les citoyens.

    Le gouvernement conduit une «landerisation» molle, beaucoup plus confuse que crédible. C'est-à-dire avec les risques et sans les avantages attendus par les promoteurs.

    Décentralisation: ne jouons pas aux apprentis-sorciers

    Il ne faut jamais oublier que la décentralisation est une décentralisation de l'Etat. Parler de l'Etat (central) d'un côté et des collectivités locales de l'autre est une facilité de langage courante et un non-sens dans une République unitaire. La réforme territoriale est toujours une réforme de l'Etat. En France plus qu'ailleurs, l'Etat compte et structure fortement les représentations symboliques des citoyens. L'organisation territoriale du pays n'est donc pas un petit sujet avec lequel on pourrait jouer pour donner des gages de réformisme à la Commission européenne ou à Berlin.

    Les résultats des élections locales (y compris pour les municipales de cette année) montre que nos concitoyens sont indécrottablement jacobins. Il est dangereux de nier cette donnée lourde: les citoyens sont beaucoup plus jacobins que les élus qui revendiquent toujours plus du pouvoir. Au fil des années, la gauche a abandonné beaucoup de sujets au Front National: le contrôle des flux migratoires, le patriotisme, le protectionnisme, la critique de la monnaie unique…en bâclant la décentralisation et en cédant à l'air du temps, le gouvernement prend le risque d'offrir un nouveau cheval de bataille au Front National: la recentralisation. Demain, il sera trop tard pour reprocher aux citoyens d'être attentifs à ce discours qui saura prendre des accents jacobins pour séduire.

    Jean-Luc Laurent

     

    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/07/16/31001-20140716ARTFIG00113-reforme-de-la-carte-regionale-le-grand-bingo-des-regions.php

     


    • Avatar

      Personne n'explique qu'en fait, la régionalisation est poussée depuis le début par Bruxelles pour détruire les Etats-nations. Le plan actuel de régionalisation de la France présenté par Hollande est dans les cartons de l'UE depuis les années 90. Qui connaît en France l'existence d'"eurorégions" transfrontalières? Pire cette régionalisation est également promue par les Etats-Unis: le président Clinton a reçu le prix Charlemagne, qui récompense toute personne oeuvrant pour la construction européenne (c'est déjà louche de le donner à un président américain!) et dans son discours de remerciement, il a appelé à accentuer la régionalisation de l'Europe.
      Enfin, il faut savoir que les services secrets allemands soutiennent depuis des décennies tous les mouvements régionalistes ou autonomistes dans toute l'Europe: l'Allemagne est d'ailleurs toujours en pointe lorsqu'il s'agit de faire passer des textes à Bruxelles favorables aux minorités.

    • Avatar

      Cela serait tellement plus simple avec des référendums.


    • ;

      La rédaction vous conseille :

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique