• Ce que les médias ne vous diront pas sur le MH17 de la Malaysian Airlines

    Ce que les médias ne vous diront pas au sujet du vol MH17 de la Malaysian Airlines

               
    What-the-media-won’t-report-about-Malaysia-Airlines-Flight-MH17

    Quelques jours après l’accident tragique d’un vol de la Malaysian Airlines sur l’est de l’Ukraine, les politiciens et les médias occidentaux se sont réunis pour diffuser une propagande maximale autour de la catastrophe. Cela doit être la Russie; il doit s’agir de Poutine, ont-ils dit. Le président Obama a tenu une conférence de presse pour déclamer – avant même une enquête – que les rebelles pro-russes dans la région étaient les premiers responsables. Son ambassadeur à l’ONU, Samantha Power, a fait de même au Conseil de sécurité des Nations unies – juste un jour après l’accident !

    Alors que les médias occidentaux se précipitent pour répéter la propagande du gouvernement états-unien sur l’événement, il y a quelques éléments d’informations qu’ils ne signaleront pas.

    Ils ne vont pas rapporter que la crise en Ukraine a commencé à la fin de l’année dernière, lorsque des manifestants soutenus par l’UE et les États-Unis ont comploté pour renverser le président ukrainien élu, Viktor Ianoukovitch. Sans le soutien US au «changement de régime», il est peu probable que des centaines de personnes auraient été tués lors des troubles qui ont suivi. De même le crash de la Malaysian Airlines ne serait pas arrivé.

    Les médias ont déclaré que l’avion devait avoir été abattu par les forces russes ou séparatistes russes, parce que le missile qui aurait touché l’avion était de fabrication russe. Mais ils ne signalent pas que le gouvernement ukrainien utilise également les mêmes armes de fabrication russe.

    Ils ne vont pas annoncer non plus que le gouvernement post-coup d’Etat de Kiev a, selon les observateurs de l’OSCE, tué 250 personnes dans la région séparatiste de Lugansk depuis juin, dont 20 tués alors que les forces gouvernementales ont bombardé le centre-ville le lendemain de l’accident d’avion ! La plupart d’entre eux sont des civils et, ensemble, ils équivalent à peu près au nombre de personnes tuées dans l’accident d’avion. En revanche, la Russie n’a tué personne en Ukraine, et les séparatistes ont frappé essentiellement des cibles militaires et non civils.

    Ils ne vont pas dire que les États-Unis ont fortement soutenu le gouvernement ukrainien dans ces attaques contre les civils, qu’un porte-parole du département d’Etat considère comme “mesurées et modérées.”

    Ils ne vont pas signaler que ni la Russie ni les séparatistes dans l’est de l’Ukraine ont quelque chose à gagner, mais plutôt tout à perdre, en abattant un avion plein de civils.

    Ils ne signalent pas que le gouvernement ukrainien a tout à gagner en épinglant la Russie, et que le Premier ministre ukrainien a déjà exprimé sa satisfaction que la Russie soit mise en cause pour l’attaque.

    Ils ne rapportent pas que le missile, qui a apparemment abattu l’avion, était un système sophistiqué de missile sol-air qui exige une bonne formation que les séparatistes n’ont pas.

    Ils ne signalent pas que les séparatistes dans l’est de l’Ukraine ont infligé des pertes considérables au gouvernement ukrainien dans la semaine précédent la destruction de l’avion.

    Ils ne rapportent pas non plus comment cette action est similaire à la déclaration des États-Unis l’été dernier selon lequel le gouvernement Assad en Syrie a utilisé des gaz toxiques contre les civils à La Ghouta. Assad, était également en train de prendre le dessus dans sa lutte contre les rebelles soutenus par les États-Unis, et les USA ont a affirmé que l’attaque provenait des positions du gouvernement syrien. Ensuite, les déclarations des États-Unis nous ont conduits au bord d’une nouvelle guerre au Moyen-Orient. À la dernière minute, l’opposition du public a forcé Obama à faire marche arrière – et nous avons appris depuis que les allégations des États-Unis au sujet de l’attaque au gaz de la Ghouta étaient fausses.

    Bien sûr, il est tout à fait possible que l’administration Obama et les médias US aient raison cette fois, et la Russie ou les séparatistes dans l’est de l’Ukraine ait délibérément ou par inadvertance abattu cet avion. Le vrai problème est qu’il est très difficile d’obtenir des informations précises dans un contexte où tout le monde s’engage dans la propagande. A ce stade, il serait imprudent de dire que les Russes l’ont fait, le gouvernement ukrainien l’a fait, ou bien que les rebelles l’ont fait. Est-il si difficile de simplement exiger une véritable enquête ?

    Ron Paul

    ronpaulWhat the Mainstream Media won’t Report about Malaysia Airlines Flight MH17

    Article original : What the Media Won’t Report About Malaysian Airlines Flight MH17

    Traduction : Sam La Touch

     

    http://www.mondialisation.ca/ce-que-les-medias-ne-vous-diront-pas-au-sujet-du-vol-mh17-de-la-malaysian-airlines/5393482

     


    Ukraine et Mali deux crash d’avions et deux points communs

     

    « Tragédie mondiale » du vol MH17 : Ukraine, objectif centré

     


    Ukraine - Russie - 25 juillet 2014 - Crash du MH17, les 10 questions de Moscou à Kiev

     

    KIEV SAIT-IL ? Vol MH17 Malaysia Airlines: une nouvelle version accuse la junte de Kiev Lire la suite

     

    MH17 - sur l'état d'esprit occidental

    .

     

    Le Donbass est vendu à l’Occident. Les « laquais » de Kiev font le « nettoyage » du territoire

    21-07-2014

    Le 30 avril 2013, la reine des Pays-Bas, Beatrix (Beatrix Wilhelmina Armgard), abdiqua en faveur de son fils, après avoir régné sur le pays pendant 33 ans.
    Sur le trône est monté son fils âgé de 46 ans, le Prince d'Orange Willem-Alexander, héritier du capital dont les principaux actifs de la dynastie sont la compagnie « Phillips », « KLM » et « Royal Dutch Shell ».
    « Royal Dutch Shell » est une multinationale néerlando-britannique, englobant les entreprises énergétiques pétrochimiques, et mène ses activités dans plus de 90 pays à travers le monde. Le siège social de « Shell » se situé à La Haye (Pays-Bas).


    Le 24 janvier 2013, l'Ukraine a signé un accord de partage de production pour 50 ans avec la compagnie « Shell », qui va investir et produire le gaz de schiste dans le Sud-Est de l’Ukraine.
    L’accord avec « Shell » est confidentiel, ses termes ne peuvent être divulgués pendant 55 ans, cependant ce qui se fait de nuit, paraît au grand jour.
    .
    Les terrains contractuels de la production de gaz de schiste sont des territoires essentiellement des régions de Donetsk, Lougansk et Kharkov d’une surface de 7 886 km².
    Cette zone couvre complètement certaines villes : Slaviansk, Izume, Barvenkovo, une grosse partie de Kramatorsk, une partie de Druzhkovka et Balakley, ainsi que des dizaines et des centaines de plus petites collectivités.
    Voici la liste seulement des plus grandes d'entre elles : Gousarovka, Savintsy, Tchervonny Oskol, Krasny Liman, Seversk, Yasnogorka, Avdeevka, Krasnogorovka, Orlovka, Kamichevka, Novogrigorovka, Novonikolaevka, Toretskoye, Alexandrovka, Novoaleksandrovka, Otcheretino, Petrovskoye, Velikaya Kamychevakha, Tchervony Chakhteur, Petrovskoye.

    Conformément à l'article 37.2 (b) de l'accord, l'État s’engage à...
    « … Si les terrains relèvent d’une propriété privée et que les propriétaires n'ont pas accepté la signature de l'Accord sur les Terrains volontairement ou exigent de compléter de tels Accords par des conditions, qui selon un avis justifié de l’Opérateur sont inacceptables, de résilier… les droits de la propriété privée, usufruit, bail et d’autres droits des tiers en rapport avec ces terrains.
    Tous les terrains faisant l’objet d'une telle résiliation..., sont concédés à l’Opérateur « Shell » dans un délai raisonnable sur base des Accords sur les Terrains qui comprennentdes conditions raisonnables ».
    .
    Maintenant, traduisons cela du langage administratif en russe.
    .
    Si « Shell » déclare qu'en dessous d’un immeuble, d’une entreprise, d’un jardin ou d’un champ de blé peut se trouver le gaz de schiste, les habitants seronttenus de vendre leurs biens aux anglais au prix proposé par l’Opérateur. Si le prix proposéne leur convient pas, l'État est tenude saisir les biens d'autorité et de les mettre à disposition de« Shell ».
    L’Accord avec « Shell » de par ces articles 5.3.3, 5.6.3, 5.6.4, 7.1(l) prévoit la possibilité d'adjonction à la zone d’exploitation dugaz de schiste de toute parcelle qui leur plaît située de fait n'importe où en Ukraine. Et l'État est obligé de la céder pour sa destruction immédiatement et gratuitement.
    .
    Aujourd'hui Porochenko n’a pas de possibilité de reloger les habitants de Sud-Est de l'Ukraine dans d'autres régions. Les tentatives d’exterminer la population dans le Sud-Est au cours de la ATO n’ont abouti à rien, et les autorités actuelles n’ont pas non plus de ressources nécessaires.
    .
    Il ne reste qu’une chose : de convaincre le propriétaire de « Shell » le roi des Pays-Bas Willem-Alexander de se débrouiller tout seul avec la population dans le Sud-Est (les combattants de Novorussie).
    Le roi Willem-Alexander ne peut défendre les intérêts de la société « Shell » que par l’entrée des forces armées néerlandaises dans le Sud-Est de l'Ukraine. Le déploiement de troupes n'est possible que dans le cadre de l'OTAN sous le couvertdes forces de maintien de la paixet avec l'aval du Conseil de sécurité de l'ONU. Et pour déployer les forces de maintien de la paix de l'OTAN dans le Sud-Est de l'Ukraine, la Novorussie doit être reconnue comme une organisation terroriste internationale.
    C'est pourquoi, proprement dit, le 17 juillet a été abattule Boeing 777 malaisien, portant à bord au moins 143 passagers sujets des Pays-Bas.

    Et c’est pourquoi Porochenkoest tellement sûr que c’est la milice de Novorussie qui va être reconnue coupable de l'attaque terroriste. 
    Sergey Volodine
    Agence centrale d’information de Novorussie
    Novorus.info


    Source : novorus.info-news : Донбасс продан Западу. "Лакеи" Киева ведут "зачистку" территории

    Traduction : GalCha

     

     

     

     

    http://caledosphere.com/2014/02/22/ukraine-guerre-civile/

    2

     

     

    A voir absolument :

    Asselineau : Oui, c'est un complot contre l'Ukraine ! (vidéo à voir)

     

    En savoir plus sur l'Ukraine,

    le blog incontournable !

    Génocide en cours...

    Paralipomènes d'une journée ordinaire - Blogge

    Ukraine, Gaza, fortes résistances : Ce qu'on ne vous dit pas. + vidéos



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :