•  

    Se référant à des médias sionistes, plusieurs sites d’information rapportent que des soldats de réserve israéliens ont participé aux violences de Maidan à Kiev, en Ukraine, aux côtés de groupes néonazis. D’après ces médias, une milice armée « The Blue Helmets of the Maidan » – les Casques bleus de Maidan – comprenant 40 hommes et femmes armés, dont 5 soldats de réserve israéliens, a pris part activement au coup d’Etat en Ukraine.

    A la tête de cette milice armée, il y a, selon ces mêmes sources, un nommé « Delta » à double nationalité ukrainienne et israélienne, ayant servi dans l’armée sioniste et qui dit recevoir maintenant des ordres du parti ultranationaliste néonazi de Svoboda.

    Il est utile de rappeler que ce parti s’appelait Parti national social ukrainien et son logo, la Rune du Loup, était aussi l’emblème de la division SS Das Reich.

    Israël n’est nullement dérangé par les déclarations franchement antisémites de certains chefs activistes ukrainiens, mais ce n’est pas une surprise, le régime sioniste ayant décidé de collaborer avec n’importe qui quand il s’agit de répondre aux besoins des objectifs de la politique expansionniste américaine.

    Ce n’est un secret pour personne que, dans la guerre menée par le terrorisme contre la Syrie, Israël aide les groupes armés islamistes.

    Les observateurs notent, d’ailleurs, un rapport entre ce qui se passe en Ukraine et la situation en Syrie, dans la mesure où le désordre aux portes de la Russie arrange l’axe Washington-Tel-Aviv dans ses plans au Moyen-Orient.

    Il y aurait un autre but à cette intrusion israélienne dans les manifestations de Kiev : l’Ukraine compte plus de 200 000 juifs, dont une grande partie dans la capitale. Il s’agit de provoquer leur afflux vers la Palestine occupée (Remarquez que c’est exactement comme pour la Belgique et la France ou les mouvements sionistes (CRIF et Cie) font croire que l’antisémitisme est en augmentation et ce, histoire de pousser les juifs ashkénazes à quitter le sol européen pour aller s’installer dans la colonie IsraHell qui est installée sur les Terres Occupées de la Palestine).

    La révélation de la présence de miliciens israéliens à Kiev et l’engagement direct du guignol Bernard-Henri Levy, pantin des États-Unis et agent du Mossad, confirme l’implication du sionisme dans les événements en Ukraine. Comme l’a révélé la récente conversation téléphonique entre Victoria Nuland, secrétaire d’État adjointe américaine pour l’Europe, et l’ambassadeur des États-Unis à Kiev, ils sont prêts à « ch… » sur tout, pourvu que cela serve à semer le chaos aux frontières russes.

    Terminons cet article avec 2 photos.

    La première est celle que vos Merdias favoris ont diffusés en disant > Regardez, BHL était sur les barricades…


    Bien entendu, les merdias manipulent et ce comme à leur habitude… Et pour preuve, voici la scène ou BHL était vraiment ; c’est à dire un STUDIO !!!

     

    Publié par : http://mutien.com/

    Liens supplémentaire : http://france.eternelle.over-blog.com

    Un magnat juif candidat à la présidentielle ukrainienne

     


    Permalien de l'image intégrée

     

     

    Israël et l'Ukraine, mon post :

    Ukraine,ce qu'on vous cache. Le rôle d'Israël, de Soros. Crimée et Ukraine

    .


    votre commentaire
  •  

     

    ALERTE INFO. Libye : torturé et battu, Saadi Kadhafi serait actuellement dans le coma

    Publié le mar 23, 2014 @ 17:56

    49

     

    Saadi Kadhafi2

     

    Sans nouvelle de Saadi, depuis la forfaiture du régime corrompu du Niger et son arrestation, nos réseaux libyens nous ont fait état que le fils du defunt Frère Guide Mouammar Kadhafi  serait au plus mal.


    Au delà du fait qu’il soit torturé depuis son embastillement, des tortures les plus barbares effectuées par les démoncrates placés et imposés par l’Occident, il serait depuis avant-hier dans le coma . Au moment où nous bouclons cette alerte, il est possible que sa mort soit annoncé, maquillée en suicide.

     

    Voici les deux photos prises depuis un portable a l’insu de ses geôliers que nous ont fait parvenir nos contacts libyens…Bien sûr, les ONG et autres associations pour la défense des droits de l’homme, gardent le silence honteusement, puisqu’elle ne servent que les intérêts de leurs financiers occidentaux…

     

    http://allainjules.com/2014/03/23/alerte-info-libye-torture-et-battu-saadi-kadhafi-serait-actuellement-dans-le-coma/

    .

    .

    ALERTE INFO. LIBYE: Saadi Kadhafi, dans un coma profond, hospitalisé d’urgence

    Publié le mar 24, 2014 @ 16:22

    0

     

    Saadi Kadhafi

    Saadi Kadhafi

     

    Le pouvoir nigérien a volontairement envoyé à la mort, un homme, Saadi Kadhafi. Son frère Saïf Al-Islam agressé physiquement en détention à Zenten, 180 km au sud de Tripoli, est encore en vie. Nous vous avions récemment parlé du cas du Saadi Kadhafi, qui avait été bastonné et torturé à tort. Ses geôliers voulaient visiblement lui soutirer des informations qu’il n’avait pas ou qu’il n’a pas. Encore une histoire d’argent caché on ne sait où.


    La responsabilité du régime corrompu du Niger avec la complicité de la France ne font aucun doute. Les pistes qui mènent à nos affirmations sont contenues dans nos précédents billets. Avec certitude, nous confirmons nos dernières informations. Selon nos derniers renseignements reçu à l’instant de nos sources libyennes, le fils Kadhafi a été conduit d’urgence a l’hôpital de Mitiga à Tripoli, section militaire. Il est en soins intensifs.

     

    Une vraie honte pour les défenseurs des droits de l’homme, de la démocratie, et des autorités africaines…Son tort ? Son patronyme…Ils veulent exterminer toute une famille…

     

    http://allainjules.com/2014/03/24/alerte-info-libye-saadi-kadhafi-dans-un-coma-profond-hospitalise-durgence/


    votre commentaire
  • L’UPR demande que Laurent Fabius soit démis de ses fonctions de ministre des Affaires étrangères

    http://www.upr.fr/presse/communiques-de-presse/lupr-demande-laurent-fabius-soit-demis-ses-fonctions-ministre-affaires-etrangeres

     


    • *** COMMUNIQUE DE PRESSE ***

      laurent-fabius

       

      Depuis son entrée en fonction au Quai d’Orsay, Laurent Fabius a multiplié, à une cadence sans équivalent dans notre histoire contemporaine, les fautes diplomatiques de débutant et les erreurs de jugement les plus graves.


      Sa politique, consistant à s’aligner systématiquement sur les positions dictées par les États-Unis dans tous les domaines, a pour effet de saboter comme à dessein tous les intérêts diplomatiques, moraux, économiques et industriels de la France.

      Sous la direction de Laurent Fabius, la diplomatie française est devenue encore plus brouillonne, belliciste, arrogante, coupée de ses amitiés traditionnelles et méprisante vis-à-vis du droit international que sous celle de son prédécesseur, ce qui n’est pas peu dire. La pratique permanente du « deux poids, deux mesures » a rendu la voix de la France insupportable d’hypocrisie et, finalement, insignifiante.

      Parmi les bévues les plus inadmissibles et les échecs les plus cinglants de Laurent Fabius, l’Union Populaire Républicaine (UPR) relève :

      • L’impasse dans laquelle il a placé la France en faisant reconnaître diplomatiquement l’opposition syrienne, composée pour partie de groupes terroristes qui se déchirent aujourd’hui entre eux. Laurent Fabius avait, en outre, souhaité publiquement la mort d’un dirigeant étranger – en l’occurrence le Président syrien – en usant d’un langage de truand pour déclarer que « Bachar Al-Assad ne mériterait pas d’être sur la terre » ;
      • L’application par la France des sanctions unilatérales américaines à l’égard de l’Iran, qui sont contraires aux règles de l’OMC, contournées par une série de pays dont les États-Unis eux-mêmes et Israël, donc inefficaces et dévastatrices pour les intérêts industriels français. L’ordre proféré par Barack Obama à Renault de quitter l’Iran n’a suscité aucune riposte du Quai d’Orsay mais au contraire une obéissance servile ;
      • Le blanc-seing donné à Washington et à l’Union européenne dans les négociations du « grand marché transatlantique », avec une complète indifférence pour les conséquences cataclysmiques que cet accord aurait sur ce qui reste de notre économie et de notre démocratie ;
      • La lâcheté absolue et l’absence de réponse appropriée face au scandale des écoutes de la NSA contre les administrations et les citoyens français ;
      • Les condoléances dithyrambiques, formulées à l’annonce du décès du général Giáp, vainqueur de l’armée française au Vietnam, sans un seul mot pour la mémoire des soldats morts pour la France ;
      • Le soutien de la France à un coup d’État en Ukraine, conduit au vu et au su de tous par les États-Unis d’Amérique et des milices d’extrême droite contre le pouvoir légal, en violation de l’article 2 de la Charte des Nations unies et de l’article 111 de la Constitution ukrainienne ;
      • À cette occasion, Laurent Fabius a osé rencontrer et soutenir, publiquement et au nom de la France, Oleh Tyahnybok, chef du parti néonazi « Svoboda », placé au cinquième rang des dix organisations les plus antisémites et les plus dangereuses du monde par le Centre Simon Wiesenthal en 2012 ;
      • Le refus de reconnaître les résultats, pourtant sans appel, du référendum en Crimée. Ce déni de la réalité, adopté pour obéir là encore au diktat de Washington, ne débouchera sur rien d’autre que sur une impasse risquant d’empoisonner les relations franco-russes pendant des années ;
      • Dernier fourvoiement en date, Laurent Fabius vient de menacer d’annuler la vente des navires « Mistral » à la Russie, en violation de la signature de la France, et cela sans le moindre égard pour les centaines d’emplois que cette annulation démente pourrait détruire sur les chantiers de la société STX à Saint-Nazaire.

      Cette nouvelle attaque contre nos intérêts diplomatiques et industriels est l’attaque de trop. L’UPR demande au Président de la République de tirer les conséquences de l’incompétence, de l’amateurisme et de l’extrême nocivité de Laurent Fabius pour les intérêts de la France en le démettant au plus vite de ses fonctions de ministre des Affaires étrangères.

       

       

      Voir aussi :

       

      Quand Laurent Fabius négocie avec Svoboda, parti ukrainien antisémite


    UPR : Échec et mat Les protestations de Washington et de l'UE contre le référendum en Crimée sont indécentes et pathétiques
    .

    votre commentaire
  •  

     

     
    Accablant d’abord parce permanent en ce qui concerne les puissants rejets radioactifs, accablant aussi car le démantèlement patauge, les cuves se remplissent d’eau polluée, les fuites via l’océan se multiplient, et parce que la radioactivité dépasse largement le cadre japonais.
     
     
    Même si les médias européens ont largement mis l’étouffoir sur la situation, laissant envisager que tout est en train de se régler, et qu’il faudra seulement donner du temps au temps, certains médias ont finalement compris que nous nous dirigions vers une contamination planétaire, comme le révélait sur l’antenne de Fr3, le 26 février dernier, à 23h15, Lionel de Coninck, dans l’émission « pièces à conviction ». lien
     
    On sait aujourd’hui, d’après un rapport réalisé par le ministère russe de la défense, que 2 explosions atomiques souterraines ont eu lieu à Fukushima le 31 décembre 2013 : la première avait une intensité de 5,1, et l’autre de 3,6 sur l’échelle de Richter. A titre de comparaison, la bombe d’Hiroshima correspondait à un séisme d’une magnitude de 6.
     
    Dans ce même rapport, on apprend aussi que l’architecte du réacteur n°3 avait averti dès le 17 novembre 2011 qu’une explosion hydro-volcanique était inévitable en raison du combustible fondu qui s’échappait de la cuve du réacteur. lien
     
    Seule la volonté des gouvernements désireux de ne pas « provoquer de panique » serait responsable du silence coupable des médias traditionnels à qui la consigne a été donnée de ne pas affoler les populations.
     
    Pour toutes ces raisons, le lobby nucléaire se réuni discrètement à l’Espace Cap 15, 1-15 quai de Grenelle, à Paris, le 11 mars, (lien) afin de peaufiner la stratégie qui consiste à rassurer toujours et encore les populations menacées, ce qui explique la volonté des autorités japonaises d’encourager les populations à retourner dans les zones polluées alors que la radioactivité de celles-ci y est 4 fois supérieure à celle autorisée pour les travailleurs du nucléaire, soit 20 mSv/an. lien
     
    Ce séminaire des lobbyistes nucléaires japonais et français a réuni des membres du comité CIPR, et des membres de NPO.
     
    On note au programme de cette journée la « réhabilitation de l’école primaire de Tonimari », « de la radiobiologie pour servir les gens de Fukushima », ou encore « l’endroit où l’on appartient »…outre le déjeuner prévu à 13 h, la journée sera close par un cocktail, à 18h30.
     
    A Fukushima, les inquiétudes concernent toujours la vidange de la piscine de stockage du réacteur n°4, pour laquelle Tepco s’est donné 2 ans pour transvaser les barres combustibles de cette piscine, à une autre, au sol celle là.
     
    Le 25 février dernier, un court circuit a provoqué l’arrêt du refroidissement de cette piscine, ce qui a provoqué la suspension du retrait des assemblages pendant 4 heures. lien
     
    Pour l’instant, à la date du 9 mars, Tepco a réussi à sortir 462 assemblages sur les 1 533 assemblages de cette piscine, soit 19 transports effectués. lien
     
    Il faudra ensuite sortir tous les assemblages restant dans les autres piscines, et le calendrier prévu semble difficile à respecter. lien
     
    Une autre problématique concerne le réacteur n°3, car le corium en fusion contient du plutonium, grâce à la « générosité » de l’industrie nucléaire française.
     
    Or ce corium est toujours introuvable, et comme la période du plutonium est de 24 000 an, il sera dangereux pendant au moins 100 000 ans.
     
    Des niveaux de radioactivité intenses sont mesurés régulièrement dans ce secteur, empêchant toute présence humaine prolongée.
     
    C’est l’occasion de remarquer qu’alors que le personnel « officiel » de l’entreprise nucléaire japonaise n’a pas pris plus de 5 mSv en un mois, 247 employés sous-traitants ont largement dépassé cette mesure. lien
     
    A ce jour, ils sont plus de 32 000 à être intervenus sur le site.
     
    Un autre souci concerne les 450 000 tonnes d’eau radioactive stockée dans 1200 énormes réservoirs (lien) sujets à des fuites à répétition, provoquant des rejets radioactifs dans l’océan, et contaminant ainsi de nombreuses espèces marines.
     
    Lors d’un prélèvement effectué le 2 mars, on a mesuré une contamination en tritium de 950 Bq/L, et dans le puits E3 l’eau pompée dans le souterrain atteint 3 500 Bq/L de tritium. lien
     
    Passons maintenant aux travaux de « décontamination », avec l’enlèvement d’une petite partie de la terre contaminée, stockée dans des sacs plastiques sur une aire de plusieurs hectares, laquelle terre devra être transvasée dans quelques années dans d’autres sacs, ceux-ci étant biodégradables.
     
    D’ailleurs ce stockage est problématique car de nombreuses agglomérations s’opposent à celui-ci, et rien que dans le grand Tokyo les boues radioactives des cendres d’incinérateurs se comptent en milliers de tonnes et contiennent plus de 8000 Bq/kg en césium.
     
    Dans la province de Chiba, il y en a 3612 tonnes, dans celle Tokyo, on en compte 982 tonnes, dans celle de Saïtama, 245 tonnes.
     
    En totalité, pour l’instant, on dénombre 140 843 tonnes de déchets radioactifs réparties dans 12 provinces. lien
     
    Une autre préoccupation est l’élargissement de la zone contaminée à plusieurs partie du globe, car d’une part, depuis 3 ans, la radioactivité continue de se répandre, sans qu’il soit possible de la stopper, et d’autre part, les animaux, dont surtout les poissons, parcourent parfois de grandes distances, véhiculant ainsi la pollution japonaise jusqu’aux cotes australiennes, ou américaines. lien
     
    La dernière inquiétude, et pas le moindre, concerne la décision des pouvoirs publics japonais encourageant les populations à retourner dans les zones contaminées alors que la radioactivité de celles-ci y est 4 fois supérieure à celle autorisée pour les travailleurs du nucléaire, soit 20 mSv/an. lien
     
    Aujourd’hui, s’il faut en croire une modélisation qu’a fait Météo-France, tout l’hémisphère nord est concerné par les rejets toxiques et invisibles de la centrale dévastée. carte
     
    Le panache radioactif a atteint la côte ouest des Etats Unis dès le 16 mars 2011, les Antilles françaises à partir du 21 mars, le nord de la Grande Bretagne dès le 22 mars, et la France le 24 mars 2011. lien
     
    Si à l’époque la concentration de césium était trop faible, il est probable que depuis 3 ans, celle-ci ne soit plus négligeable.
     
    Les poissons péchés au large de la Californie en apportent la preuve. lien
     
    Pas étonnant des lors que pendant 50 jours, en France, et pas seulement, les populations inquiètes aient décidé de commémorer les catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima.
     
    En Alsace, des ponts ont été occupés par 7000 citoyens responsables, bloquant pendant une heure la circulation, et réclamant l’arrêt immédiat de Fessenheim, sans attendre les promesses présidentielles actées pour 2016. lien
     
    La même demande a été faite pour la centrale de Bugey, celle du Tricastin, et pour quelques autres toutes aussi menaçantes.
     
    Ailleurs ce sont des conférences, des films, des débats, des manifestations, des marches et surtout des opérations « ronds points », puisqu’aux quatre coins du pays, les ronds points ont été investis avec forces banderoles et pancartes, tentant d’alerter les français du danger qui les menace, puisque notre pays est pour une fois champion… en densité de centrales nucléaires sur le territoire national, que certaines cuves de réacteurs présentent de fissures, et que les « incidents » se multiplient exponentiellement en proportion de la vétusté des centrales nucléaires. lien

    Article de Olivier Cabanel

     

    Publié par : http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr

     

    http://www.agenceinfolibre.fr

     

    Manifestation anti-nucléaire : Fessenheim/Fukushima même combat?

     

     

    Sur ce site

     

     

     

     

     

    France2 : La propagande Pujadas s’essaie à trouver de la propagande russe


    L'actualité vue de la Russie : Journal hebdomadaire – 10 mars 2014

     

    .





    votre commentaire
  •  

    http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les-dossiers-de-la-redaction/Malaisie-2014/p-27700-Malaisie-Boeing-nouvelle-disparition-mystere-.htm

     

    Reçu ce mot d'un Lecteur aviateur :

    Voir article ici :

    Boeing de Malaisie: De troublants événements occultés par les médias


     

    avion_disparu_en_asie_ce_qu.

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique