•  

    Choc-des-civilisations-j.jpg
     
    Introduction d'eva R-sistons :
     
    Sur ce blog, je dénonce suffisamment la partialité des Médias en faveur d'Israël pour prendre la liberté de dénoncer, cette fois, le silence des Médias par rapport aux meurtres de croyants chrétiens dans différents pays, notamment arabes. Certes, on ne peut pas parler de tout. Mais un mot ne serait pas inutile pour évoquer ces meurtres insupportables, ou l'intolérance de certains pays. Reste que dans de nombreux pays arabes, les croyants juifs ont toujours été respectés, notamment en Iran, et qu'au Proche-Orient, Musulmans et Juifs vivaient en bonne intelligence. La femme de paix et de consensus qe je suis, regrette cette période...
     
    Je déplore aussi que dans les Communautés juive et musulmane, aucune voix ne s'élève pour dénoncer les discriminations de part et d'autre. L'indignation ne doit pas êtres sélective. 
     
    Eva R-sistons aux discriminations de tous bords 
     
     
    L'indignation
    de Me Goldnadel :
    Il y a une petite quinzaine, la presse française annonçait sans même sourire que le Parlement Arabe (improbable assemblée désignée par la Ligue du même nom) avait voté une motion condamnant avec sévérité la votation helvétique sur les minarets.
    Les distingués parlementaires entendaient stigmatiser l'atteinte portée, selon eux, à la liberté du culte islamique.
    La semaine dernière, la Croix du mardi 5 janvier publiait un article indiquant que 70 % de la population mondiale était victime de discriminations religieuses.
    Arrivent en tête : l'Arabie Saoudite, le Pakistan, l'Iran, l'Égypte, la Turquie et l'Indonésie.
     
    Il y a quelques jours, six coptes égyptiens ont été assassinés dans l'indifférence générale.
    Au même moment, le génocide des chrétiens du Sud Soudan reprenait sans bruit.
    Pour tenter de combattre le verrouillage médiatique en la matière, je recommande l'ouvrage de Raphaël Delpart : «Les persécutions des chrétiens» chez Michel Lafon.
    En Turquie, trois missionnaires protestants, un Allemand et deux turcs convertis ont été sauvagement massacrés : les tortionnaires bâillonnèrent leurs victimes, les poignardèrent, puis leur tranchèrent la gorge.
    En Algérie, le culte chrétien a dû se faire particulièrement discret depuis que nos sept moines de Tibihérine ont été décapités et que l'évêque français d'Oran ait été exécuté la même année.
    En Arabie Saoudite, on dénombre en tout et pour tout quatre prêtres sur la côte orientale et deux à Ryad. Ils sont soumis en permanence à la vindicte de la police religieuse dépendant des ecclésiastiques chargés de faire appliquer la loi : décapitations fréquentes pour les crimes les plus qualifiés dont l'apostasie (c'est-à-dire la conversion à une autre religion).
    Les lieux de culte chrétien sont interdits.
     
    Après recherches, je n'ai trouvé aucune motion d'aucun parlement arabe qui aurait eu l'idée de condamner ces manquements, sans doute, plus sérieux à la liberté religieuse qu'une interdiction d'ordre architectural.
    Il est un principe central que l'on retrouve à la fois dans la Torah, les Évangiles, chez les philosophes agnostiques comme chez les Zoroastriens : Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse.
    J'indique, à toutes fins, à tous les parlementaires et intellectuels du monde arabe que cette maxime rabâchée existe également dans un hadith du Coran.
    Il serait bon que de temps à autre ce soit la presse bien-pensante qui le rappelle au lieu d'un juif mécréant.
     
    Gilles William Goldnadel

    votre commentaire
  • voiler-ch-hebdo-j.jpg

     

    Ils ne valent pas mleux les uns que les autres !  

     

    Après les curés pédophiles,

    voici les rabbins pédophiles,

    envoyé par Michel, je n'ai pas eu le temps d'aller voir,

    vous me raconterez : 

     

    http://www.comlive.net/Rabbins-Pedophiles-Et-Trafiquants-D-organes,207371.htm


    http://www.france24.com/fr/20090724-reseau...-locaux-rabbins

    Rabbins pédophiles et trafiquants d’organes
    Des rabbins pédophiles sévissent aux Etats-Unis et en Israël et certains scandales ont eu d’énormes retentissements outre atlantique et en Israël. Naturellement, ces infos n’ont jamais été relayées par nos médias.
    Le vice est la chose la mieux partagée du monde, surtout la pédophilie et il faut la combattre partout là où elle sévit !

    Quant au trafic d'organes et blanchiment d'argent, les curetons cathos n'en sont pas encore là...
    Rabbin pédophile pris en flagrant délit par des journalistes qui l’ont piégé.
    http://video.google.com/videoplay?docid=-8...181015026885244
     

    Rabbins pédophiles
    http://fr.kendincos.net/video-vrdvprh-rabbin-pedophile-.html

     

    http://www.dailymotion.com/video/x7vp0f_plusieurs-rabin-p%C3%A9dophile_webcam

    http://www.dailymotion.com/video/x9ea45_pedophilie-inceste-le-cas-du-rabbin_news

    http://www.youtube.com/watch?v=70xL8uFiE0M&feature=youtu.be

    http://www.anti-imperialisme.com/jewish-dominance-in-the-prostitution-industry/

     

     

    Et les rabbins pédophiles ? 

     

    Par Arnaud de Brienne Allez, c’est au tour des rabbins. Si, si, pas de discussion, c’est chacun son tour. Les prêtres indignes ont fait l’objet d’un battage médiatique démesuré en pleine période pascale, pour des faits remontant souvent à vingt, trente ans ou plus, nous ne voyons pas pourquoi il faudrait taire les turpitudes des représentants d’autres confessions.

    En préambule, rappelons quand même que 70% des infractions sexuelles sont perpétrées dans le cadre familial (..)

    Revenons à nos rabbins pédophiles et précisons tout de suite qu’il est bien plus difficile de se documenter sur la pédophilie des rabbins et des imams que sur celle des prêtres catholiques. Ne parlons même pas de la grande presse dont les journalistes, tels le chien dans la fable de La Fontaine, portent la trace du collier. Pour les actes pédophiles de rabbins ou d’imams c’est au mieux l’entrefilet de quelques lignes, au pire le silence. D’ailleurs, les rares articles concernant le scandale de trafic d’organes, notamment de reins, et de blanchiment d’argent dans lequel quatre rabbins américains étaient impliqués, ont curieusement disparu. Le papier a du bon, attention au tout-numérique qui peut rapidement devenir le tout-censure. Pour ce qui concerne la presse télévisée, la règle demeure le silence (presque) sans faille. On n’ose imaginer le raffut si quatre prélats catholiques avaient été arrêtés et condamnés pour blanchiment d’argent vers le Vatican, et trafic d’organes, le tout agrémenté de pédophilie …

    Sur Internet, la censure est vigilante et Google, Youtube, Dailymotion ne semblent vraiment pas favorables à la circulation d’informations concernant les cochonneries d’imams et de rabbins dévoyés.

    Si vous tapez sur Google « rabbins pédophiles » ou quelque chose d’approchant, vous retrouverez immanquablement en bas de page l’indication : « En réponse à une demande légale adressée à Google, nous avons retiré 1, 2, 3, 4… résultat(s) de cette page…« . Si par chance, vous arrivez sur le lien d’une vidéo concernant les actes pédophiles de rabbins, vous aurez la mauvaise surprise de voir apparaître l’indication « Contenu effacé » ou « Cette vidéo a été supprimée pour infraction aux conditions d’utilisation Youtube (ou Dailymotion ».

     

    Une censure tatillonne tente donc d’éviter que le commun des mortels prennent conscience qu’il existe des religieux indignes dans chaque confession. Prenons un cas qui ne remonte pas, lui, à un quart de siècle, le cas du rabbin et homme d’affaires américain Baruch Lebovits, jugé pour abus sexuels sur mineurs. Arrêté à New-York en 2006, il était reconnu coupable d’actes pédophiles envers quatre mineurs

    Faut-il rappeler aussi le cas de Mordechai Elon, l’un des piliers du sionisme religieux en Israël, l’un des rabbins les plus réputés d’Israël, « guidé par la Torah dans sa vie quotidienne ». Il s’était engagé à limiter ses contacts avec hommes et garçons, plusieurs année auparavant, mais voilà, l’attrait du touche-pipi fut le plus fort et il rechuta. De nombreux cas de rabbins pédophiles, notamment new-yorkais, ont été recensés ces dernières années.

    Citons aussi Maurice Gutman, laïc lui, mais membre « éminent » du CRIF, président du comité local de la Croix Rouge et député UMP. Il fut confondu à la suite d’échanges sur Internet avec une fillette de 12 ans à laquelle il proposa des relations sexuelles et de « lui apprendre à faire l’amour sans lui faire mal« . Un homme prévenant, en somme.

    Sinon, pour les chercheurs, les curieux, les patients et tous les épris de vérité, voici un échantillon de liste qui pourrait orienter leurs travaux :

    - Affaire du rabbin (Alan J.) Horowitz déclaré coupable et condamné à 20 ans de prison pour avoir sodomisé une patiente psychiatrique de 9 ans !
    - Affaire du rabbin Lewis Brenner déclaré coupable de pédophilie. L’affaire originale compris 14 chefs d’accusation de sodomie et violence sexuelle. Il a accepté de plaider coupable à une accusation de sodomie en échange d’une sentence de cinq ans dans une prison fédérale.
    - Affaire du rabbin Ephraïm Bryks (les accusations sur le comportement sexuel inapproprié avec des enfants ont commencé à faire surface dans les années 1980. Rabbi Bryks est actuellement membre de la Harabonim Vaad de Queens. Le Vaad est un comité rabbinique qui prend des décisions importantes au sein d’une communauté orthodoxe.)
    - Affaire du rabbin Shlomo Carlebach (Accusé de plusieurs chefs : molestation enfants molestation, et agression sexuelle sur jeunes filles)
    - Affaire Rabbi Perry Ian Cohen – Montréal et Toronto, Canada (Accusé de violences sexuelles sur une fille de sept ans). Seulement congédié pour inconduite sexuelle avec fidèles.
    - Affaire du rabbin Yitzchak Cohen, accusé d’avoir harcelé sexuellement des élèves à Bar-Ilan University
    - Affaire du rabbin Salomon Hafner accusé d’avoir abusé sexuellement d’un jeune garçon handicapé mental.
    - Affaire du rabbin Israël Kestenbaum, accusé de pornographie enfantine sur internet.
    - Affaire du rabbin Robert Kirschner, accusé d’exploitation sexuelle ou de harcèlement trois fidèles et un employé de la synagogue
    - Affaire de Rabbi Baruch Lanner condamné pour pédophilie
    - Affaire du rabbin Jerrold Martin Levy, reconnu coupable des deux chefs d’accusation de la sollicitation de relations sexuelles par l’Internet et de deux chefs d’accusation de pornographie juvénile. Condamné à six ans de prison
    - Affaire du rabbin Richard Marcovitz condamné pour des actes indécents ou obscènes sur un enfant
    - Affaire du rabbin Avrohom Mondrowitz accusé de deux chefs d’accusation d’abus sexuels avec des garçons dans une école d’éducation spéciale à New York
    - Affaire du rabbin Melvin Teitelbaum accusé de trois chefs d’accusation de crimes sexuels à l’encontre de deux garçons de moins de 14 ans
    Affaire du rabbin Yaakov Weiner accusé d’avoir abusé dun garçon au Camp Mogen Avraham, New York.

     

    http://arnauddebrienne.wordpress.com/2010/04/15/et-les-rabbins-pedophiles/

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique